1

  Jérémy le Nov. 18, 2018, 8:19 p.m.


Étonnant !

J'ai parlé de cet album avec Tharken (notamment car le titre était tellement long qu'il faisait buguer mon serveur :) ), et du coup j'ai décidé de me le passer. A la première écoute je suis très agréablement surpris, c'est un très bel album que j'ai du mal à qualifier. La voix de Fiona est très communicative, et il y a une espère d'ambiance de folie dépressive assez intéressante.
Sinon le serveur du site est heureux de savoir que c'est l'album au titre le plus long du monde, y aura pas besoin de plus de place :)



Commentaires (2)


  • Tharken

    Aaaah, très heureux de t'avoir permis de découvrir cette petite merveille :D Clairement, l'univers de Fiona Apple n'est pas le plus facile à appréhender, les textes sont chelou et l'ambiance est particulière mais c'est vraiment une artiste formidable. Bon par contre faut être dans le délire dépression, liaisons amoureuses vouées à l'échec, troubles psychologiques et tout mais sinon c'est cool ! Les autres albums sont très sympa aussi mais à mon sens, c'est celui-ci le plus abouti. Le premier est peut-être plus facile d'accès, plus "mainstream" alors que son dernier en date est au contraire dans un délire très particulier, mais faut écouter pour se faire une idée.
    Et pour le titre à rallonge c'est un poème en fait, qui se trouve normalement sur la pochette de l'album :)

    |     Reply Nov. 18, 2018, 9:08 p.m.

  • Jérémy  moderator

    Ca va le délire dépression en musique j'ai l'habitude :P content d'avoir découvert ça en tout cas, je sens que je vais me le passer jusqu'à n'en plus pouvoir cette semaine au bureau :D

    |     Reply Nov. 18, 2018, 10:16 p.m.